Faut-il assurer sa trottinette électrique ?

Beaucoup de personnes considèrent déjà la trottinette électrique comme le nouveau moyen de transport de demain. Cet engin présente de très nombreux avantages par rapport aux véhicules plus conventionnels. Par exemple, la trottinette électrique n’est pas obligée d’être immatriculée. Ainsi, il y a lieu de se demander s’il faut souscrire à une assurance trottinette électrique avant de pouvoir rouler avec ce véhicule.

La trottinette électrique

La trottinette électrique est en voie de devenir le moyen de transport urbain par excellence. En effet, le véhicule autorise plus de libertés de mouvement par rapport à un scooter ou une automobile. La trottinette électrique peut circuler sur les voies pour piétons même s’il est censé emprunter les voies cyclables. Par ailleurs, l’engin peut également circuler sur certaines voies rapides, normalement réservées aux véhicules plus puissants.

Ainsi, la trottinette électrique a toutes les chances de devenir le moyen de transport le plus populaire en milieu urbain. D’ailleurs, cet engin est déjà utilisé par de très nombreux riverains dans plusieurs villes à travers le monde.

Toutefois, plusieurs doutes persistent quant au véritable statut de la trottinette électrique. En effet, le véhicule peut facilement atteindre les 20 km/h, et les meilleurs modèles peuvent même monter jusqu’à 30, voire 40 km/h. Un véhicule aussi puissant ne devrait jamais emprunter les passages pour piétons, car il pourrait représenter un véritable danger pour ceux-ci. De plus, la trottinette électrique n’est pas sujette à l’obligation d’immatriculation, même s’il s’agit d’engin motorisé.

Assurance pour trottinettes électriques

Les législations qui réglementent la circulation de la trottinette électrique sont encore très ambiguës. Dans certaines villes, l’engin n’est pas considéré comme un véritable moyen de transport, mais plutôt comme un jouet. Pourtant, la trottinette électrique est capable de causer des dégâts relativement importants, aussi bien à son utilisateur que les personnes autour. Un véhicule pouvant rouler à plus de 20 km/h pourrait effectivement provoquer des accidents, ou même blesser quelqu’un.

En cas de malus, c’est la responsabilité civile du conducteur qui est sollicitée. Les compagnies d’assurances proposent souvent une extension de cette responsabilité civile lorsque des clients souhaitent assurer leur trottinette électrique. Comme il n’est pas possible de couvrir ce genre de véhicule avec une assurance automobile classique, les assureurs préféreront une formule qui permet d’assurer le conducteur lorsqu’il se trouve à son bord.

L’assurance pour trottinettes électriques est-elle obligatoire ?

Avant de circuler avec une trottinette électrique, mieux vaut toujours souscrire à une assurance, car ce type de véhicule est susceptible d’avoir un accident. Même si le fait de ne pas avoir assuré sa trottinette électrique ne risque pas encore d’entraîner des sanctions, il faut toujours penser à assurer son véhicule avant de rouler avec.

De nos jours, les assureurs qui proposent une formule assurance trottinette électrique sont très nombreux. De plus, le coût de ce genre de contrat d’assurance est presque dérisoire. Alors, pourquoi s’en priver ?

A quoi sert un contrat d’assurance Obsèques ?
Comment protéger son téléphone portable contre le vol ?