Dégats des eaux : qu’est-ce qui est couvert par une assurance habitation ?

Le dégât des eaux fait partie des sinistres les plus courants dans un foyer. Il peut s’agit de fuites, d’engorgements, de débordements ou d’infiltrations… Remédier à ces types de désagrément peut vous coûter très cher. Pourtant, la garantie d’assurance habitation couvre les dommages des biens et du logement que ces problèmes provoquent et ce que vous soyez propriétaire ou locataire. Découvrez ainsi dans ce guide plus en détail sur cette couverture.

Les indemnisations prévues dans la garantie pour les dégâts d’eau

L’assurance habitation prévoit d’indemniser certains dégâts engendrés par l’eau dans votre logement. Ces dommages peuvent aussi être subis par une tierce personne dont vous êtes le responsable. Vu qu’il s’agit d’un problème très fréquent, il est important de choisir le type de couverture et de prendre en considération les dispositifs associés.

En fait, la garantie dégât des eaux assurance habitation est incluse dans tous les contrats d’assurance habitation ou dans tous les contrats multirisques habitation (MRH). L’assurance habitation responsabilité civile se charge de la prise en charge des dommages, dans le cas où vous louez une résidence non meublée ou que vous êtes en copropriété.

L’assurance habitation dédommage les sinistres résultant d’une fuite d’eau, des débordements de canalisations, des appareils à effet d’eau, des récipients ou encore des gouttières. Elle couvre également les infiltrations de l’humidité via les terrasses, les toitures, les carrelages, les joints d’étanchéité, les parquets flottants ou encore les bordures des équipements sanitaires.

Les dommages couverts par l’assurance habitation

La garantie de dégât des eaux assurance habitation assure les dommages matériels subis par le logement de l’assuré. Les biens qui s’y trouvent, les travaux d’amélioration ainsi que les petits dégâts des immobiliers comme la réparation d’installation électrique, les joints de parquets, etc. sont ainsi pris en charge. L’assurance prend en charge également les préjudices faisant suite aux processus de sauvetage.

En fonction de la police d’assurance, la garantie peut indemniser les pertes immatérielles liées à la privation d’usage de toute ou d’une partie des zones sinistrées. Il en est de même pour les pertes d’exploitation et les pertes de loyers. Pour bénéficier de ces indemnisations, il est nécessaire de respecter les mesures de prévention et de sécurité prévues dans votre contrat d’assurance.

Les exclusions de la garantie dégât des eaux assurance habitation

Dans certaines circonstances, il n’est pas possible de bénéficier d’une prise en charge par la garantie dégât des eaux assurance habitation. Sont alors exclus les dommages liés aux eaux souterraines, à un défaut d’entretien ou de vigilance, à l’excès d’humidité et à l’amoncellement d’eaux de ruissellement, à la buée et à la condensation.

La garantie ne couvre pas les travaux de réparation de la source des sinistres sauf si vous choisissez les formules haut de gamme. C’en est de même pour les dégâts itératifs, si vous n’avez pas encore résolu votre problème d’humidité, le refoulement des égouts, le débordement d’aquarium et l’infiltration des eaux au travers les fenêtres, les portes, les conduits de cheminée ou les systèmes de ventilation.

Co-location et assurance habitation : comment ça marche ?
Est-il obligatoire de souscrire une assurance Habitation ?