Les mutuelles remboursent-elles ce qu’on appelle les médecines douces ?

Adhérer à une mutuelle santé c’est s’assurer de la prise en charge financière pour toutes interventions médicales. Le principe est de cotiser mensuellement ou annuellement pour être remboursé des frais médicaux. Aujourd’hui, la médecine douce gagne du terrain dans la vie des Français cherchant des procédés naturels. Reste à savoir si celle-ci est remboursable par les mutuelles ou non. Mais pourquoi choisir la médecine douce ?

Médecine douce : définition

À l’opposé de la médecine conventionnelle dont le soin est basé sur des études scientifiques, la médecine douce est héritée pour la plupart des traditions ancestrales. Alternative, complémentaire, naturelle, tellement des adjectifs existent pour appeler cette pratique dont l’efficacité n’est pas démontrée. Regroupant toutes les pratiques thérapeutiques, elles ont chacune leur philosophie particulière avec leur propre conception de la maladie et des soins. Elles n’utilisent pas les produits pharmaceutiques, mais exploitent des méthodes naturelles pour prévenir ou soigner. Près de 400 pratiques sont recensées par l’OMS, telles que l’ostéopathie, le massage, la naturopathie, la réflexologie, le massage, la médecine traditionnelle chinoise et japonaise, etc.

Raison du choix

Beaucoup font confiance aux médecines alternatives du fait qu’elles considèrent le corps entier (physique et psychologiques) dans le traitement, mais pas par morceau. Elles sont synonymes de douceur loin des effets secondaires des médicaments. D’ailleurs, l’échec de la médecine traditionnelle fait tourner les patients vers le complémentaire. Et enfin, beaucoup sont convaincus de ses bienfaits pour rétablir l’harmonie dans leur corps entier. Médecine douce remboursement mutuelle reste une question à élucider.

Quelles sont les médecines alternatives remboursées par les mutuelles ?

Le fait que la médecine douce n’est pas encore validée scientifiquement entraîne le refus de la prise en charge par la sécurité sociale. Toutefois, lorsqu’elle est pratiquée par un médecin conventionné, elle est remboursée à hauteur de 35%. Conscientes de l’attente des Français d’aujourd’hui, les assurances connaissent les besoins pour les patients d’être pris en charge à ce sujet. Reconnaissant l’efficacité de cette pratique, elles sont nombreuses à proposer un remboursement mutualiste même si ce n’est pas intégral. Et ce n’est pas toutes les alternatives qui sont prises en charge. Sont parmi les pratiques considérées : l’ostéopathie, l’étiopathie, la psychomotricité, la podologie et pédicurie, l’acupuncture, le diététicien, le psychologue et la psychothérapie. Cette liste varie d’une compagnie d’assurance à l’autre donc, savoir les thérapies qui vous conviennent serait nécessaire. D’ailleurs, avant de souscrire un contrat, il importe de bien lire la clause si celles-ci sont dans la liste des spécialités validées. Médecine douce remboursement mutuelle, n’hésitez pas à chercher un comparateur des offres.

Comment fonctionne une mutuelle étudiante ?
Ticket modérateur, % TC : comment décrypter les remboursements de votre mutuelle !